Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 15:34
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014
Chermignac représentation juin 2014

Chermignac représentation juin 2014

Voir les commentaires

Repost 0
Published by terevi.over-blog.fr - dans théâtre
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 13:04
Pr^te moi ton jouet......

LE jouet

(T c'est le jouet , il dort sur un tabouret qui tourne.)

( A et S sont deux humains de chaque côté de T et lui mettent des élastiques dans les cheveux)

A- Il n'y a que lui pour pouvoir s'endormir dans un tel endroit.

S- Il a dû se gaver de charcuterie et monsieur digère !

A- C'est le rôle de sa vie et monsieur dort.

A- Monsieur ne dit rien.

S- Car monsieur ne sait rien.

A- Monsieur fait du bruit

S- Car monsieur ronfle.

A- Monsieur mouille

S- Car monsieur bave.

( elles maquillent le visage de T)

A- Monsieur se découvre

S- Car Monsieur a chaud.

A- Monsieur pue

S- Car monsieur pète.

A- Monsieur grimace

S- Car Monsieur fait un cauchemar.

A- Tout à fait, monsieur fait un cauchemar.

S- Un sale cauchemar !

A- Tout ça prouve que monsieur existe.

T- (se réveille et se lève)Vous en êtes sûr ?

A- Maintenant que vous posez la question, je me le demande.

S- (elle rassoit T) Il n'aurait pas fallu la poser, cette question.

T- Et je fais comment pour savoir qui je suis ?

A- Il faut lire le scénario. ( elle lui passe un scénario)

T__ (il se plonge dans la lecture).

S- Vous suivez ? .

T- A vrai dire, pas grand chose. Il n'y a pas longtemps que je sais lire.

A_ Je vous explique : vous êtes ce que vous êtes, elle est ce qu'elle est, Je suis ce que je suis,

S- Vous suivez ?

T- Jusqu'à là ça va.

A_ Je continue : si nous sommes ce que nous sommes c'est que les autres sont ce qu'ils sont.

T- c'est clair.

S- comme de l'eau de roche.

A_On peut donc en déduire que vous jouez le rôle principal de cette petite mise en scène.

T- ah ! Bon ?

S- Mais voyons c'est évident, c'est clair, c'est logique, c'est normal, c'est plus que vrai que vous êtes….

Mon jouet.

A – (veut continuer de jouer avec le jouet de S).

S- Rends-moi mon jouet.

A_ Prête-moi-le quoi !

S- va-t'en en chercher un autre. Celui ci c'est le mien. Et je dois lui faire prendre son bain.

T- ça ne sera pas nécessaire. Je suis assez grand pour me laver tout seul.

A_ Avouez que vous ne comprenez pas grand chose à ce qui vous arrive.

T- Je comprends que vous me désirez l'une comme l'autre. Mais vous n'êtes pas du tout mon style.

S- alors ça c'est la meilleur ! Tu t'es vu du nchok ?

A_ A ça non il ne s'est sûrement pas rendu compte de la gueule qu'il avait.

S- Tu devrais t'estimer heureux que l'on joue avec toi.

T- Mais on joue à quoi ?

A_ On joue avec notre jouet.

S- mon jouet !

A__ Quelle égoïste !

T- Si vous continuez à me traiter de la sorte…… je retire mes piles.

S- tu t'es cru dans la 5ème dimension mon poupon ? Ton disque dure ne te permet pas de te déconnecter tout seul mon bébé.

A_ Il est mignon quand il fait son boudeur. On dirait un vrai. C'est dingue ce qu'on arrive à faire de nos jours.

S- tu verras qu'un jour se seront ces jouets qui nous dirigeront. Mais qu'est-ce qu'il a ? Il ne répond plus.

T'as du taper trop fort et voilà t'as cassé mon jouet. C'est dingue ça, tu ne peut pas t'empêcher de te faire tripoter par les affaires des autres.

A_ Il n'est pas en cristal que je sache ? Ils t'ont refilé un pantin d'occasion ma poule. Et si c'est le cas il n'a pas de garantie. Tu peux le mettre à la benne ton joujou.

S- (elle s'assoie sur les genoux de T) je trouverais bien une façon de m'en servir….

(Elle le met debout les bras en l'air et accroche son chapeau, son foulard, son chemisier)

A_ (Accroche son chapeau, son écharpe, son chemisier sur l'autre bras)Pas mal comme porte manteau.

S- Tu vois, tu joues encore avec mes affaires. ( elle jette les affaires de A par terre)

A__ ( A les ramasse) Garde-le ton jouet cassé. Moi je vais m'en payer un tout neuf. Un grand, beau, fort et sexy.

Un qui me fera du bien et qui en plus sera programmer pour chanter, danser et faire l'amour. Et je prendrai même les options cuisine, ménage et repassage. Je vais me payer le dernier modèle : "l'homme à tout faire et à tout lui faire".

S- Eh bien voyons!!!!!!!!!!! c'est encore moi qui reste seule pour ranger tous les jouets qui traînent.

Repost 0
Published by terevi.over-blog.fr - dans théâtre
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de terevi.over-blog.fr
  • Le blog de terevi.over-blog.fr
  • : textimages de moi pour vous
  • Contact

Recherche